IMPACTS CLIMATIQUES D’EL NINO EN AMERIQUE DU SUD

AVRIL 2020 – El Niño est le mode climatique dominant dans les tropiques. Il a des répercussions sur la circulation atmosphérique globale et la circulation océanique tropicale. Un groupe d’experts internationaux comprenant un chercheur du LEGOS propose une synthèse de l’état des connaissances sur l’impact climatique de ce phénomène en Amérique du Sud, dans laquelle il met en évidence la multiplicité des mécanismes en jeu. Il estime aussi, à partir de l’analyse des simulations du projet d’intercomparaison des modèles couplés (CMIP5), les changements que pourrait connaître l’impact des événements extrêmes El Niño sur les précipitations en Amérique du Sud.

Impacts climatiques d'el Nino
Impacts climatiques d’el Nino

Retrouvez l’actualité sur le site de l’INSU.

Référence : Wenju Cai, Michael J. McPhaden, Alice M. Grimm, Regina R. Rodrigues, Andréa S. Taschetto, René D. Garreaud, Boris Dewitte, Germán Poveda, Yoo-Geun Ham, Agus Santoso, Benjamin Ng, Weston Anderson, Guojian Wang, Tao Geng, Hyun-Su Jo, José A. Marengo, Lincoln M. Alves, Marisol Osman, Shujun Li, Lixin Wu, Christina Karamperidou, Ken Takahashi & Carolina Vera, 2020 : Climate impacts of the El Niño–Southern Oscillation on South America. Nature Reviews Earth & Environment, volume 1, pages215–231(2020)
https://www.nature.com/articles/s43017-020-0040-3

Contact : Boris Dewitte – Boris.DewitteNO SPAM -- FILTER@NO SPAM -- FILTERird.fr

Plus d'actualités

Prévisions saisonnières du trait de côte mondial : que peut-on attendre d’El Niño pour l’hiver 2023/24?

Le Pacifique tropical centre-est est actuellement nettement plus chaud que la normale, et la probabilité qu’un El Niño fort s’établisse en janvier-février est de 75 à 85 %, selon le […]

L’évapotranspiration des zones humides, moteur du climat local sud-américain

Des scientifiques de l’IRD, de l’Institut pour le développement durable Mamirauá à Tefé et de l’Institut de recherche hydraulique de Porto Alegre, au Brésil, sont parvenus à évaluer l’évapotranspiration sur […]

Amincissement exceptionnel des glaciers du Mont-Blanc durant l’année glaciologique 2021/2022

Les glaciers reculent et perdent de la masse quasiment partout sur Terre depuis plusieurs décennies, avec un schéma typique de fort amincissement dans leurs parties inférieures et des changements d’altitude […]

Rechercher