TIM: Toulouse Isotopie Marine

TIM: Toulouse Isotopie Marine

Éditeur: Direction – Mis à jour le 07/04/2021

TIM: Toulouse Isotopie Marine

Objectifs scientifiques

Les objectifs de l’équipe se déclinent selon 3 axes :

  1.  Caractériser les flux de matières (intensités, processus associés) aux interfaces de l’océan (marges continentales, fleuves, décharges d’eau souterraine en mer, interface air/mer, sources hydrothermales) qui constituent des sources et/ou puits de matière pour l’océan,
  2. Contraindre la circulation et la dynamique des masses d’eau (trajectoires, temps de transit, mélange vertical ou horizontal), 
  3. Caractériser les cycles internes des éléments dans la colonne d’eau. Ceci requiert notamment d’étudier les interactions dissous/particules, en lien avec les processus physiques, chimiques et biologiques. 

Stratégie et outils

Notre stratégie se base sur l’utilisation de traceurs isotopiques naturels analysés dans des échantillons prélevés en mer, sur des expérimentations menées en laboratoire et sur des travaux de modélisation. Les traceurs utilisés sont les isotopes du néodyme (radiogéniques) et les terres rares, les isotopes du fer (stables), les isotopes du radium, de l’actinium et du béryllium (radioactifs). Cette stratégie s’appuie sur une expertise (à la fois au niveau chercheurs et ingénieurs), les analyses isotopiques de ces éléments en trace dans l’eau de mer et l’exploitation de nos plateformes instrumentales. 

Projets et chantiers

Nous menons des études dans le cadre de dynamiques collaboratives fortes aux échelles nationales et internationales, notamment en lien avec le programme GEOTRACES (e.g. campagnes PANDORA, GEOVIDE, TONGA, SWINGS, littoral méditerranéen). 

Actualités

Actualités Scientifiques

Les isotopes du radium pour chronométrer le panache de l’Amazone

Le fleuve Amazone constitue le plus important apport d’eau douce à l’océan, transportant des quantités énormes de matières dissoute et particulaire qui ont une influence majeure sur la composition chimique […]

Offres de thèses

Apport des isotopes du fer pour l’étude des cycles biogéochimiques océaniques dans des régions contrastées, Pacifique Équatorial, Atlantique Nord et Océan Austral

Date de début: 01 Octobre 2022 Date limite de candidature : La date limite de candidature à l’école doctorale est le 11 juin 2022 à minuit, mais les candidats sont encouragés […]

Vie du labo

Décembre 2021. Atelier BIOGEOSCAPES

Les 8 et 9 décembre s’est tenu à l’OMP le deuxième workshop national sur le programme BIOGEOSCAPES. Dans la suite du projet GEOTRACES, des initiatives de réseaux collaboratifs émergent sur […]

Vie du labo

Novembre 2021. Un nouveau produit de données « open source » du programme GEOTRACES bientôt disponible

GEOTRACES (www.geotraces.org) est un programme international qui a pour but d’améliorer la connaissance du cycle des éléments dits « en trace ». Les données de 77 campagnes conduites à travers […]

Composition

Personnel permanent

Prénom NOM Grade -Tutelle
Pieter VAN BEEKResponsable d’équipe
Professeur – UT3
Moustafa BELHADJ SENINIAssistant ingénieur – CNRS
Mélanie GRENIERChargée de recherche – CNRS
Catherine JEANDELDirectrice de recherche – CNRS
Francois LACANDirecteur de recherche – CNRS
Elena MASFERRER DODASIngénieure de recherche – UT3
Catherine PRADOUXIngénieure d’étude – CNRS
Marc SOUHAUTIngénieur d’étude – CNRS
Thomas ZAMBARDIIngénieur de recherche – UT3

Ensemble des membres de l’équipe

G
L
M
P
V
Z

Rechercher