Plastiques dans les fleuves : moins nombreux mais plus persistants

JUILLET 2021 – Les plastiques constituent un problème majeur pour les écosystèmes naturels du monde entier et en particulier pour nos environnements marins et d’eau douce. Les fleuves sont considérés comme étant l’une des principales sources de pollution plastique, car on estime qu’ils déversent chaque année dans nos océans plusieurs millions de tonnes de plastique provenant notamment d’une mauvaise gestion des déchets terrestres. Y a-t-il un « puits » séquestrant rapidement la majorité du plastique quelque part dans l’océan ? Les estimations faites à ce jour sont-elles correctes ? Une étude publiée dans Science menée par le CEFREM et associant le LEGOS, le LOMIC et le GRG, réexamine de façon critique les données existantes d’apports fluviaux en microplastiques et démontre que les estimations antérieures ont été surestimées de deux à trois ordres de grandeur.  Cette correction drastique rend ainsi inutile la nécessité d’un mystérieux « puits de plastique ».

Retrouvez l’actu complète sur le site de l’Université de Perpignan

Retrouvez le communiqué de presse sur le site du CNRS

Et une vidéo grand public sur Blob.fr

Référence : Weiss, L; Ludwig, W.; Heussner, S.; Canals, M.; Ghiglione, J.F.; Estournel, C.; Constant, M.; Kerhervé, P., The missing ocean plastic sink: Gone with the rivers. Science, July 2021, doi:10.1126/science.abe0290

Contact : Claude Estournel – claude.estournelNO SPAM -- FILTER@NO SPAM -- FILTERlegos.obs-mip.fr, Lisa Weiss – lisa.weissNO SPAM -- FILTER@NO SPAM -- FILTERuniv-perp.fr

Plus d'actualités

Actualités Scientifiques

Le fleuve Congo sous l’oeil des satellites

Une équipe de recherche internationale incluant des chercheurs du LEGOS et du Centre de recherche en ressources en eau du Congo (CREEBaC) de l’université de Kinshasa vient de démontrer, grâce […]

14.06.2022

Actualités Scientifiques

Les marées génèrent des vents de surface

Des vents de marées de surface, générés dans la zone de friction entre courants de marée et la partie la plus basse de l’atmosphère, ont été identifiés dans la Manche. […]

17.05.2022

Actualités Scientifiques

Nouvelles mesures d’épaisseur de la neige sur la banquise par altimétrie spatiale

Le lancement du satellite CryoSat-2, en 2010, a permis d’observer avec précision l’épaisseur de la glace de mer en mesurant la fraction de la glace de mer au-dessus du niveau […]

07.04.2022

Rechercher