Des microplastiques jusque dans les profondeurs océaniques

Les débris plastiques sont omniprésents dans l’océan. On les retrouve même dans le tube digestif des poissons-lanternes, ces poissons bioluminescents des abysses. Une équipe franco-brésilienne – impliquant des scientifiques du LEGOS, de MARBEC et du MIO – a analysé la morphologie des plastiques ingérés et les facteurs écologiques ou biologiques qui influencent cette contamination en Atlantique tropical sud-ouest.

Plus d’info sur le site de l’IRD

Référence : Ferreira G. V. B., Justino A. K. S., Eduardo L. N., Schmidt N., Martins J. R., Ménard F., Fauvelle V., Mincarone M. M., Lucena-Fredou F. (2023). Influencing factors for microplastic intake in abundant deep-sea lanternfishes (Myctophidae). Science of the Total Environment, 867, 161478. https://doi.org/10.1016/j.scitotenv.2023.161478

Contact : Vincent Fauvelle : vincent.fauvelleNO SPAM -- FILTER@NO SPAM -- FILTERird.fr

Plus d'actualités

Prévisions saisonnières du trait de côte mondial : que peut-on attendre d’El Niño pour l’hiver 2023/24?

Le Pacifique tropical centre-est est actuellement nettement plus chaud que la normale, et la probabilité qu’un El Niño fort s’établisse en janvier-février est de 75 à 85 %, selon le […]

L’évapotranspiration des zones humides, moteur du climat local sud-américain

Des scientifiques de l’IRD, de l’Institut pour le développement durable Mamirauá à Tefé et de l’Institut de recherche hydraulique de Porto Alegre, au Brésil, sont parvenus à évaluer l’évapotranspiration sur […]

Amincissement exceptionnel des glaciers du Mont-Blanc durant l’année glaciologique 2021/2022

Les glaciers reculent et perdent de la masse quasiment partout sur Terre depuis plusieurs décennies, avec un schéma typique de fort amincissement dans leurs parties inférieures et des changements d’altitude […]

Rechercher