UNE MEILLEURE ESTIMATION DE LA MONTEE DES EAUX DANS LE DELTA DU GANGE

JANV 2020 – Pour la première fois, des scientifiques fournissent des estimations fiables, à l’échelle régionale, de l’affaissement des terres et de la montée des eaux dans le delta du Gange, du Brahmapoutre et de la Meghna. Selon les régions du delta, la montée des eaux pourrait atteindre 85 à 140 cm en 2100. Ce travail, publié dans la revue PNAS et incluant des chercheurs du LEGOS, devrait nourrir études d’impact et plans d’adaptation.

Voir le communiqué de presse CNRS/IRD

ESA/Copernicus Sentinel-2A, CC BY-SA 3.0 IGO

Références : Water level changes, subsidence, and sea level rise in the Ganges–Brahmaputra–Meghna delta, Mélanie Becker, Fabrice Papa, Mikhail Karpytchev, Caroline Delebecque, Yann Krien, Jamal Uddin Khan, Valérie Ballu, Fabien Durand, Gonéri Le Cozannet, A. K. M. Saiful Islam, Stéphane Calmant et C. K. Shum. Proceedings of the National Academy of Sciences, 6 janvier 2020. DOI : 10.1073/pnas.1912921117

Contact : Fabrice Papa – fabrice.papa NO SPAM -- FILTER@NO SPAM -- FILTERird.fr

Plus d'actualités

Prévisions saisonnières du trait de côte mondial : que peut-on attendre d’El Niño pour l’hiver 2023/24?

Le Pacifique tropical centre-est est actuellement nettement plus chaud que la normale, et la probabilité qu’un El Niño fort s’établisse en janvier-février est de 75 à 85 %, selon le […]

L’évapotranspiration des zones humides, moteur du climat local sud-américain

Des scientifiques de l’IRD, de l’Institut pour le développement durable Mamirauá à Tefé et de l’Institut de recherche hydraulique de Porto Alegre, au Brésil, sont parvenus à évaluer l’évapotranspiration sur […]

Amincissement exceptionnel des glaciers du Mont-Blanc durant l’année glaciologique 2021/2022

Les glaciers reculent et perdent de la masse quasiment partout sur Terre depuis plusieurs décennies, avec un schéma typique de fort amincissement dans leurs parties inférieures et des changements d’altitude […]

Rechercher